Et toi, t’en penses quoi ?

Théorie

Une tendance largement exploitée par les publicitaires !

« Aide à garder la ligne, 0% de complexes,... », autant de slogans utilisés pour appâter le consommateur ; le plus sérieux côtoie le plus farfelu. Comment s'y retrouver ?

Tout d'abord, le consommateur doit se baser sur les informations dont il dispose, à savoir l'étiquette.

Lorsque l'on compare un produit classique à son homologue light ; il semble bien qu'une différence existe en terme de calories mais elle reste minime, au point que l'achat de la version light n'est pas souvent justifié ! En effet, on associe fréquemment 0% de matières grasses ou 0% de sucre à 0 calories. Or, un produit allégé en sucre ou en matières grasses n'est pas nécessairement un produit hypocalorique. Une réduction de la teneur en sucre peut être compensée par une augmentation des graisses et inversement.

Par ailleurs, il semblerait que la mention light ait comme effet de déculpabiliser certains consommateurs qui seraient alors tentés d'en consommer en plus grandes quantités et plus souvent. Attention au paradoxe « je mange light donc je garde la ligne » !

Quant au prix des produits allégés, il est souvent supérieur et, dans le cas où il reste le même, les quantités proposées pour les aliments « light » sont inférieures.

Certains produits allégés peuvent constituer un accompagnement dans le suivi d'un régime alimentaire mais ne constituent en rien la solution miracle dans la chasse aux kilos superflus.

Rappelons enfin que de nombreux aliments sont naturellement pauvres en calories (fruits, légumes,...) et leur consommation journalière associée à une activité physique régulière est la meilleure des options pour le maintien de sa silhouette.

Inscrivez-vous à notre newsletterDécouvrez les outils éducatifs d'Infor Santé