Et toi, t’en penses quoi ?

Autres publics et autres thèmes

L'outil "Et toi, t'en penses quoi? Débat entre ados" est, comme son nom l'indique, conçu sur mesure pour les adolescents. Pour autant, la technique du frasbee utilisée comme outil de mise en débat fonctionne avec TOUS LES GROUPES en âge de débattre et de comprendre les règles de l'animation : les adultes, les seniors, les publics défavorisés ...

Vous pouvez dès lors mettre sur pied n'importe quel débat en utilisant la structure de l'outil "Et toi, t'en penses quoi". Il vous faudra l'adapter à vos objectifs, à votre public et surtout à ses compétences. Cet outil est, par exemple, adaptable pour des élèves de l'enseignement spécialisé.

Recommandations pour le public spécialisé

  •  Ne pas lancer ce projet en début d’année car il est important que le groupe se connaisse un minimum afin que la parole « se libère »
  •  Dans les sous-groupes, prévoir un adulte qui jouera le rôle de "rapporteur" et de "distributeur" de la parole. Cet adulte doit veiller à ne pas orienter les débats. Lors du retour en grand groupe, il veillera encore à ce que les jeunes s’expriment (pas uniquement le rapporteur). Ces personnes peuvent par exemple être éducateur, stagiaire, ergothérapeute, logopède … 
  •  Après le passage en revue des consignes et avant la mise en sous-groupes, présenter les phrases et vérifier qu’elles soient bien comprises. Pour certaine phrases, il est parfois nécessaire de donner des précisions. Ce travail peut être effectué par l'animateur du sous-groupe.
  •  L’animateur du sous-groupe présente les phrases les unes après les autres, on débat une phrase à la fois (lors des premières animations du moins).
  •  Idéalement, composer des sous-groupes de 3 élèves (du moins les premières fois).
  •  L'animateur du débat doit préparer les sous-groupes à l’avance, et les équilibrer au mieux: répartir les meneurs dans les divers sous-groupes, et dans la mesure du possible veiller à la mixité.
  •  Idéalement, la mise en débat ne se fera pas en classe. Privilégier un milieu éducatif externe (salle de psychomotricité par exemple) où il est possible de bien scinder les petits groupes et la remise en  grand groupe (important de préparer les divers milieux éducatifs à l’avance afin d’éviter les temps de flottement).
  •  Les premières fois, choisir des phrases plus légères, n’impliquant pas les jeunes de façon trop intime ou personnelle.
  •  Mixer deux thématiques, une plus légère, l’autre plus « impliquante » pour les fois suivantes.
  •  Lors de la gestion des échanges en grand groupe, l’animateur doit structurer au mieux les échanges, par exemple en utilisant un tableau et des codes couleurs.

Vert d’accord, orange +/- d’accord, rouge pas d’accord

 

Gr 1

Gr 2

Gr3

Le light c’est pour les filles

rouge

orange

vert

L’alcool les hommes savent pourquoi

 vert

 vert

 rouge

Le light c’est pour maigrir

 orange

 rouge

 vert

Avec l’aide du tableau où les phrases sont préparées à l’avance et où alternent les thématiques mélangées (le cas échéant), demander l’avis de chaque sous-groupe. Placer les « couleurs » dans les cases puis revenir vers les groupes en demandant pourquoi vert, rouge, ou orange. Laisser s’exprimer les jeunes et passer à la seconde phrase ainsi de suite.

Le gestionnaire des échanges veillera à reformuler les avis des différents sous-groupes.

Animations testées et adaptées avec les enseignants, PSE, PMS et éducateurs à l’école des Forges à Ciney, à l’internat de l’école Reumonjoie de Malonne et a L’IND spécialisé de Philippeville.

Une animation sur mesure

Comme vous avez pu le découvrir, vous pouvez créer vous-même vos phrases de débat, ce qui ouvre le champ à toutes les thématiques possibles. Nos équipes ont d'ailleurs régulièrement l'occasion de travailler sur des projets locaux et spécifiques, à la rencontre de publics particuliers (animation sur l'hygiène, atelier emploi pour les jeunes adultes, frasbee cannabis, atelier santé dentaire et estime de soi avec des adultes...).

Envie de vous lancer dans l'expérience, mais vous avez besoin d'un accompagnement ? Nos équipes peuvent vous apporter leur expertise. Contactez l'un de nos permanents Infor Santé (lien http://www.mc.be/la-mc/conseil-aide/infor-sante/permanence_infor_sante.jsp) et/ou suivez l'une de nos formations

Inscrivez-vous à notre newsletterDécouvrez les outils éducatifs d'Infor Santé